Finie l'année de la bébar!! Yeaah!! Bonne année à tous!!

03 janvier 2008



Chers poètes du troisième millénaire, tout d'abord bonjour,
et ensuite tous mes voeux pour cette année qui s'annonce une fois de plus pleine
de promesses en tout genre. Bref, que du bonheur, voilà tout le mal que je vous
souhaite. Je vois à vos yeux rougis par votre écran d'ordinateur que le
réveillon fut bon, voire arrosé. Alors, pour suppléer à vos carences optiques,
la pièce du jour a été tournée en décors "redeyesless", dans la nouvelle
succursale mancelle du JFIGS, chez the Real Soul. Aujourd'hui donc, un morceau
du répertoire traditionnel roumain (ou serbe ou bulgare ou ce que vous voudrez,
en fait on ne sait pas encore trop faire la différence entre les diverses
langues slaves). La chanson traite églement de ce que vous voudrez, car les
coquinous qui éditent ce genre de partition n'ont pas eu la bonne idée de
traduire les paroles pour les béotiens de notre espèce. J'espère que ce n'est
pas une pauvre chanson paillarde ou politique, c'est tout. Si vous comprenez les
paroles malgré notre accent de sarthois du sud, écrivez-nous, vous pourrez
peut-être repartir avec un abonnement d'un an à Téléstar ou au JFIGS.

Revenons un instant sur ce réveillon. Peut-être quelques
uns d'entre vous aurons eu la même mésaventure, à savoir se rendre compte que
l'on réveillonne comme nos parents le faisaient il n'y a encore pas si
longtemps. Eh oui, désormais, il y aura des enfants à nos réveillons devant
lesquels nous auront à coeur de montrer l'exemple. Nous avons essayé cette année
et on ne peut dire que l'on ait réussi. Entre nous, si les enfants s'étaient
couchés à une heure raisonnable (20h30 me semble convenable pour un soir de
fête), ils n'auraient pas eu le loisir de contempler un aréopage d'adultes
d'apparence sérieuse tomber dans la plus complète alcoolémie. Remarque, celle-ci
a également permis que les mêmes adultes se mettent à jouer avec les nenfants
aux barbies et autres bratz (les poupées teuhpu) en inventant des scénarios
extravagants qui ravirent les chérubins. Ah là là, le temps de l'innocence
s'éloigne... Combien d'amies enceintes cette année, combien de copains d'école
deviennent propriétaires d'une maison et d'un scénic... Heureusement, la frange
artistique du crew est toujours présente pour nous rassurer. Et oui, il y en a
qui a trente ans ne sont ni papas, ni propriétaires, ni bien rasés et roulent
encore avec leur vieille voiture donnée par leur parents en des temps
immémoriaux. A eux un grand merci. On se sent moins seul.

Compte-tenu des misérables post de ces dernières vacances,
j'ai quelques retard sur mes élucubrations, aussi je m'engage pour quelques
temps à vous faire part de mes réflexions personnelles sur des sujets
inintéressants en de longs articles comme celui-ci. La dédicace de la semaine
pour la tite Axelle et ses barbies. En attendant la semaine prochaine et le
retour au turbin sous la grisaille pourrie, profitez-en bien. Pour ceux qui ont
déjà repris, que la force soit avec vous. Soyez sages et à mercredi prochain (en
attendant le gros morceau... suspense).

3 Commentaires :

  • A 7:35 PM, Anonymous Valérie a dit …

    Oh mais ce morceau sent bon la Roumanie du sud... peut être d'ailleurs non loin de la magnifique ville "touristique" qu'est Pitesti !! En tout cas, bonne année à toi et que tes projets s'accomplissent ou rebondissent victorieusement face aux obstacles !!! Et vive les trentenaires non propriétaires !!!

     
  • A 2:00 PM, Anonymous dlm a dit …

    Big Up john John

     
  • A 12:34 PM, Blogger Wilfried a dit …

    oh l'ot, notes bien que je suis régulièrement mal rasé et locataire:)

     

Enregistrer un commentaire

<< Accueil